Après la tenue bureau-compatible et la robe de cocktail, il fallait évidemment un ensemble casual wear pour Joséphine.

Pardon pour les photos prises sur une table ton sur ton, je devais être un peu fatiguée.

Vienne & baggy (6)

Vienne & baggy (7)

Vienne & pantalon

Vienne & baggy

Composé d'une tunique Vienne de C'est Dimanche, et d'un pantalon Citronille en 12 mois non retaillé = un pantalon ultra-baggy.

La question qui me revenait sans cesse à l'esprit en cousant ce pantalon et lorsque je l'ai essayé à Joséphine était "mais avec quoi Astrid Le Provost nourrit-elle ses enfants???".

Photo de l'ensemble porté pour bien apprécier la dimension baggy du pantalon:

Vienne & baggy (2)

Vienne & baggy (3)

Une Joséphine très à l'aise pour déménager très consciencieusement les affaires de sa soeur:

Vienne & baggy (4)

Vienne & baggy (5)

Fiche technique:

Tunique Vienne de C'est Dimanche en taille 18 mois, sans le petit plastron, ajout d'une petite dentelle écrue à l'encolure et à la base.

Liberty Eloise prune (je suis accro mais il m'en reste 2 mètres donc ça devrait aller), dentelle du Bon Marché.

Pantalon à taille élastiquée des Intemporels pour Bébé d'Astrid Le Provost, entièrement doublé, ajout de petites poches à rabats un peu ratées, inspirées de celles vues chez les P'tites Sapes.

Velours noisette Sacrés Coupons et doublure en coton ton sur ton (provenance oubliée).

Ajout d'un petit volant à la ceinture pour casser le côté gangsta rap assez prononcé du vêtement.

Je referme - temporairement - le volet garde-robe de Joséphine.

Grosse semaine en perspective: énorme Défi-jupe 2 heures avec Maleru pour lui prouver que je dis vrai, et un gros projet de robe japonaise (dans le texte - 2 heures rien que pour décalquer le patron, 1 heure 30 pour couper les pièces) dans un tissu de folie furieuse.