Vendredi 13 avril 2012, jour du Défi 13 dont je n'avais initialement pas bien compris le thème.

Il ne s'agissait pas de coudre de vulgaires couleurs pastel, mais des couleurs gourmandes.

Fouillant dans ma montagne mon stock de tissus, j'ai retrouvé un coupon à forte connotation alimentaire, que j'ai décidé, après d'intenses tergiversations, de réduire en tunique Apolline de Citronille.

Apolline aux fraises (3)

Un débat doctrinal fait rage entre ma fille et moi. Alors que je suis fondamentalement certaine que le motif consiste en des fraises des bois, elle soutient la scandaleuse théorie de la tomate cerise.

Apolline aux fraises (5)

Elle aime toutefois beaucoup sa robe (autre débat doctrinal puisque je suis convaincue qu'il s'agit d'une tunique), ce qui explique en partie le flou des photos:

Apolline aux fraises (1)

Apolline aux fraises (4)

Edit juin 2012, la tunique portée en-vrai-et-sans-gilet:

Edit juin 2012

(On voit que deux mois après, elle ne ressemble plus beaucoup à une robe)

Fiche technique:

Apolline de Citronille, taille 4 ans, longueur 6 ans (avec un tout petit ourlet). Si les dessins aux feutres ne causent pas sa perte cette année, elle devrait encore être portée l'an prochain (puis les deux étés suivants par Joséphine, on peut bien rêver un peu).

Ce patron est formidable (bien qu'il taille un peu large, ne nous voilons pas la face), et les finitions, même à l'intérieur, sont très bien pensées.

Tissu de chez Cousette (l'année dernière), que je trouve finalement si joli que je l'ai coupé de façon à ce qu'il me reste un morceau suffisant pour coudre un petit quelque chose pour Joséphine.

Pressions Ar Brinic de la couleur des tomates cerises fraises.

Pour voir les autres couleurs gourmandes du Défi 13, c'est ici:

banniere-defi13