Avant, quand je voulais coudre du jersey, j'assemblais les pièces assez facilement (à la surjeteuse ou à la machine), et quand venait l'heure de coudre les ourlets et poser les biais d'encolure, je vivais un cauchemar.

De peur que ça gondole et/ou rebique (horreur), j'évitais ce maudit tissu pourtant bien confortable, indispensable à toute tenue décontractée:

Breton tops (13)

Bref, j'étais malheureuse.

J'ai même frôlé la jalousie certains jours en allant chez elle (ne nous voilons pas la face, même avec une aiguille double je n'accomplirai pas de telles prouesse jerseïstiques).

Mais tout ça, c'était avant.

Un jour chez Fil 2000, pour 2,70€, j'ai fait l'acquisition de deux aiguilles doubles.

Le concept: on ajoute une deuxième bobine à côté de la première sur la machine (standard), on enfile les deux aiguilles, on règle sur le point droit. A l'extérieur on obtient deux rangs parallèles de points droits, à l'intérieur un point zigzag (donc stretch, donc qui-gondole-pas-ne-rebique-pas).

Et voilà le travail:

Breton tops (14)

J'ai crié mon amour pour l'aiguille double ubi et orbi (= dans tous les mails adressés à mes cyber-friends pendant deux semaines + sur IG). Pardon à toutes, et merci de votre patience.

Rendue folle par cette découverte, j'ai cousu trois marinières pour dames.

Tout d'abord pour Lou et Jo, la marinière du Coudre C'est Facile Hors Série enfants:

coudre-c-est-facile-3

Breton tops (15)

En taille 110 pour les deux, rallongée pour Louise et laissée à la longueur préconisée pour Joséphine (pourquoi se fatiguer à décalquer deux fois pour deux ou trois kilos d'écart?).

Breton tops (12)

Breton tops (9)

Breton tops (6)

Breton tops (7)

Breton tops (8)

Pour moi, la marinière patron maison issue du Parisien Magazine

Breton tops (16)

Féminisée avec un petit biais liberty:

Breton tops (2)

il y croit, on l'a testé:

Breton tops (1)

Le biais a tendance à trop se placer vers l'extérieur:

Breton tops (3)

Avec un blazaire, pour aller au French Conseil des Ministre le Mercresday:

Breton tops (4)

Ou sans pour jardiner comme une folle:

Breton tops (5)

Détails techniques:

Marinière pour enfants du Hors Série Coudre c'est facile numéro 3 (référencé 351 chez les JCA)

Taille 110 qui équivaut à un 4 ans, que j'ai donc rallongé pour Louise.

Patron maison pour moi.

Jersey Vêtements Marins Broderie (marine sur fond écru pour les filles, bleu sur fond blanc pour votre serviteuse)

Biais Liberty Meadows coquelicot pour Louise, wiltshire rouge pour moi, La Droguerie pour Joséphine.

***

A suivre, le retour du livre Dressing Chic, décidément une mine d'or, avec cette fois la robe tube de l'été...

Illusion