Il y a quelques mois, au hasard de mes excursions sur la Blogaux, j'ai découvert un patron bien connu de nos homologues américaines: Tova de Wiksten, maintenant disponible en format .pdf.

Tour à tour tunique, robe ou chemise, en tissu léger ou en lainage, c'est un patron comme on les aime, facile à coudre et qui permet un maximum d'interprétations.

C'est malin, je suis accro.

Comme je suis une fille prudente, j'ai commencé par un bon crash test en tissu Modes&Travaux.

Tova Fleur Bleue (Crash Test)

Tova shirt - crash test (6)

Tova shirt - crash test (2)

Tova shirt - crash test (1)

La Tova aime les jeans, je lui prédis un grand avenir pour les weekends automnaux à venir:

Tova shirt - crash test (5)

Seule liberté prise, j'ai ajouté des boutons pour chemisifier ma Tova:

Tova détail

Verdict: I am crazy in love (c'est aussi dû à mon tissu crashtest que j'aime beaucoup).

Pourtant elle n'est pas parfaite: elle a le col mou, j'ai un peu raté les angles du plastron, et je trouve les bracelets de manches un peu minces.

Tova détail (1)

Tova détail (2)

NB: le montage des manches au corps n'est humainement possible que si on passe des fils de fronces sur les têtes de manches. Et même en respectant cette technique, votre Serviteuse a bien galéré pesté failli abandonner la couture jusqu'à nouvel ordre eu un peu de mal.

Le jour où j'ai porté cette Tova crash test pour la première fois, une force irrésistible m'a poussée vers ma MAC pour renouveler l'exploit.

C'est ainsi que naquit:

Tova en piqué de coton blanc et [chute de] Liberty Emilia's Flowers

Tova Emilia s flowers (6)

(piqué de coton from Coupons de Saint Pierre as always, what else)

Pour remédier à la mollesse du col je l'ai entoilé, ainsi que les poignets (dont j'ai augmenté la hauteur au passage, en les doublant de Liberty).

Et voici les chutes de liberty:

Tova Emilia s flowers (4)

Tova Emilia s flowers (3)

Tova emilia (1)

Tova emilia (2)

Tova emilia (3)

Tova emilia (4)

 Je range provisoirement ce patron, pourtant j'en aurais bien cousu une troisième dans la foulée.

Comme il reste de la place sur ce billet, je glisse quelques photos d'un petit top tout simple cousu au printemps dernier, quand il faisait à peu près deux degrés, porté pour la première fois le 28 août (tout arrive).

Petit Haut qui ne mange pas de pain

Il s'agit du haut à petites manches froncées du livre "Coton, Lin et Liberty" d'Astrid Le Provost, dont j'ai évidemment réduit un peu l'ampleur.

Tissu blanc à tout petits pois noirs, Sacrés Coupons.

Petit haut qui ne mange pas de pain (3)

Petit haut qui ne mange pas de pain (2)

Parfait avec une jupe et une veste bureau-compatible, et aussi pour s'autoshooter sur instagram en compagnie d'une Lizzy dress:

Petit haut qui ne mange pas de pain (1)