dimanche 22 janvier 2012

Cape japonaise (pas de bras..)

Fruit de notre dernière soirée mojito-couture, une cape.

Quoi?? Une cape? Ce vêtement incompatible avec 92% des sacs, réminiscence des années 70/80 (que je n'ai d'ailleurs pas connues), complètement hivernal dans la matière que j'ai choisie (un lainage gris from Toto)?

J'avais vu un très joli modèle de cape dans le Pochee 12 (magazine de couture japonais dont le nom me rend folle - suis-je la seule?) et je l'avais montré à mon amie Maleru, qui fait grève de blog.

Pochée 12 - cape (2)

La cape est le vêtement idéal pour une soirée Mojito couture entre filles. Pas de manches, pas de fronces, pas de plis, et la mise au point du système de boutonnage doit absolument peut aisément être  différée au lendemain. Pour un maximum de sécurité, nous avons remplacé les parementures entoilées et bordées de biais par une doublure:

Pochée 12 - cape (3)

L'encolure baillait, donc j'ai cousu un petit pli creux (de façon non conventionnelle) au dos:

Pochée 12 - cape (4)

Malgré ses petits défauts, je l'aime bien, ma cape, et elle a des qualités:

1) Elle est taille unique. Toute la famille peut la porter:

Pochée 12 - cape (6)

Pochée 12 - cape (7)

Pochée 12 - cape (8)

2) Elle est bureau-compatible

Pochée 12 - cape

Pochee 12 - cape

En résumé, la cape est un vêtement intemporel, propice aux exploits physiques et intellectuels, qui sied à toutes les morphologies. Et de toute évidence, je ne suis pas la seule à le penser:

300px-Supergirl_-_Présentation[l'alcool est mauvais pour la santé]


Le notaire Vevey

[manger-bouger.fr]

sherlock_holmes

[Fumer tue]

  

Posté par catreje à 23:45 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , ,