mercredi 3 août 2011

Souvenirs

A l'heure des bilans, quelques jours avant la première pause de la MAC depuis le début de sa carrière en octobre 2010 (oh quelle émotion), j'ai ressorti ma première couture japonaise, qui était aussi ma première couture pour moi.

Livre_64___blouse_B__2_

Avant ma rencontre (ou plutôt mon coup de foudre) avec la tunique 21 du livre 5 (je suis accro, accro, accro, et j'en ai encore une sur le feu)  il y avait la blouse B du livre 64. La B est mon ex en quelque sorte.

Comme tous les ex, La B a des défauts.

Son principal défaut: elle taille très large. Quand je l'ai cousue, c'était pour avoir une blouse de 8 mois de grossesse donc c'était plutôt une qualité.

Maintenant que Joséphine a 7 mois, il m'est difficile de porter cette B sans la ceinturer.

Autre défaut: l'encolure baille au dos. C'est peut-être parce que j'avais décidé de la creuser sur des conseils trouvés ici.

A l'époque je n'avais pas compris le truc des 10 cm à ajouter au milieu du patron des manches pour avoir un effet froncé (les japonaises nous tendent des pièges parfois), mais ce n'est pas plus mal...

Livre_64___blouse_B__4_

Détail de mes premières manches froncées (séquence nostalgie):

Livre_64___blouse_B__3_

Bon, malgré toute cette émotion, je me demande si cette grande B n'est pas vouée à devenir une petite 12 du livre 1...

Mais avec tous ses défauts, elle m'aura quand même permis de me lancer pour de bon dans la couture!

Bedankt la B!