lundi 3 décembre 2012

Pélagie [+ naissance du Trendy Châle]

Sur un coup de tête, au lieu de m'occuper du calendrier de l'avent et de la déco du sapin, j'ai cousu en plein mois de novembre une jupe Pélagie de Citronille.

J'avais acheté le patron au printemps, pour coudre une version estivale de cette jupe froncée, que je n'ai pas réalisée rapport à ma to-do list démesurée.

Mais grâce au Liberty Lantana, pas la peine d'attendre l'été prochain.

(Veuillez accepter mes plates excuses pour la pauvre qualité des photos)

Pélagie (1)

Cette fois en noir et bleu, il me plaît mille fois plus que le violet.

La jupe Pélagie se coud toute seule en deux heures.

Le système de fermeture est le plus simple du monde, et j'ai poussé le vice jusqu'à mettre des pressions résine noires, mais comme j'aime bien la couture j'ai ajouté du passepoil en satin noir:

Pélagie (2)

Me voilà donc me pavanant dans l'éclatante luminosité matinale, sous l'oeil incrédule de mon charmant voisinage:

Pélagie (3)

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.

Pélagie (4)

Oui, Pélagie est très froncée:

Pélagie (5)

Fiche technique:

Jupe Pélagie de Citronille.

J'avais lu sur le blog collectif que ce modèle taillait extrêmement grand, j'ai donc acheté le patron en taille ado et je l'ai réalisé en taille 14 ans, qui correspond à un 34/36 (du moins pour la ceinture, parce que la jupe, composée de deux rectangles, serait parfaite pour une taille 44).

Au final une jupe facile à porter, correcte pour le bureau et sympa pour le weekend.

Je me demande juste pourquoi j'ai acheté un patron de jupe aussi simple, assez facile à mettre au point toute seule après deux ans de couture intensive.

Je reviens donc bientôt, mais avec une jupe patronmaison.

Des news du trendy châle:

Il va bien, merci: terminé le dimanche, il a été adopté mardi dernier par l'auteur des jours de votre Serviteuse.

Jupe et tricots (2)

Et je n'ai pas honte de le dire: les quelques heures que j'ai passées en sa compagnie, avant son départ pour d'autres horizons, ont été exceptionnelles

(après réalisation hein, parce que pendant la tricotation, parfois, on trouve le temps un tout petit peu long).

Posté par catreje à 19:15 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 27 mars 2012

Jupe Patronmaison - le retour

Même si j'aime coudre du katran et du deuzan il était temps que je m'occupe de MA garde-robe de printemps!

Comme lors de tout changement de saison, je n'ai STRICTEMENT RIEN à me mettre et il m'est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE de me souvenir de ce que je portais au printemps dernier.

C'est tout de même un phénomène bien curieux qui ne manque pas d'étonner Mr Lou&Jo et de provoquer des remarques un tout petit peu répétitives, à caractère bien souvent vexatoire.

Avec du Liberty acheté pour mes enfants, j'ai donc cousu cette jupette pas pour elles, toute doublée du même liberty - soyons folle! (après les énormes économies réalisées dernièrement, j'ai considéré que je pouvais largement me le permettre):

Poppy & daisy (3)

Patronmaison déjà utilisé ici.

Poches italiennes et passepoil noir partout où j'ai pu en poser, même sur les photos.

Fermeture invisible.

Hâle naturel.

Poppy & daisy (5)

Poppy & daisy (6)

Poppy & daisy

Poppy & daisy (7)

Beaucoup de couture à la main, mais cela en valait la peine (l'intérieur est très chouette, croyez moi sur parole).

Multi-fonctions, avec débardeur et sandales les weekends de canicule, avec veste et talons pour le bureau.

Je réfléchis à une version girly-estivale-glitter, limite Saint-Tropez tendance Ibiza (mon passepoil argenté sent son heure arriver).. 

 

mercredi 29 février 2012

Firework

Quelle ne fut pas ma colère surprise quand je découvris le mois dernier le thème du Défi 13, devenu Défi 29 février!

Le sort s'acharnait. Après la déco en janvier, le feu d'artifice en février!!

Soudain je me souvins du mantra d’Aristote, récemment remis au goût du jour par un top model jurassien:

"La nature fait toujours, selon les conditions dont elle dispose et autant que possible, les choses les plus belles et les meilleures".

Cela doit valoir aussi pour les décisions du conseil d'administration du Défi 13.

J'avais justement dans mon placard un Liberty Lantana (coton et laine), multicolore et donc profondément feudartificique: 

Jupe Firework (tissu)

Pour relever le défi et utiliser ce coupon coloré, je me suis lancée dans l'élaboration d'un patron (j'ai vu sur les blogs qu'on appelle ça un "patronmaison") de jupe froncée, passepoilée, fermée par une fermeture éclair invisible.

Et ça a donné ça:

Jupe Firework (2 )

Jupe Firework ( )

Jupe Firework ( )

Une jupe sur-mesure, déclinable à l'infini, qui permet de jouer sur l'association du tissu principal et du passepoil.

Et ne cherchez pas la fermeture éclair, elle est totalement invisible!!

Jupe Firework

Fiche technique:

Jupe dessinée en copiant et simplifiant une jupe boule achetée dans le commerce.

Liberty Lantana Isla rose multicolore sur fond noir, un bonheur à coudre et à porter.

Le haut est coupé 4 fois pour avoir le tissu extérieur et la doublure (devant et dos sont identiques).

Fermeture éclair latérale, poches (italiennes je crois??), passepoil en satin noir.

Bien que coupée, je n'ai pas cousu la doublure car le tissu ne le nécessitait pas.

 

Pour aller voir la galerie des feux d'artifice du Défi 13, rendez-vous ici!

Je me réjouis du thème du Défi 13 de mars: le plagiat!!!

  

Posté par catreje à 00:00 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , , , ,