mardi 13 décembre 2011

Chaudement vêtue (JRASM #4)

Pour compléter la petite garde-robe hivernale de Joséphine, nous avions besoin de vêtements chauds. Justement le thème du Défi 13 de décembre.

Mais voilà, en couture je m'accommode mal des figures imposées. Et je me suis rendu compte seulement hier qu'on était la veille du 13..

J'en ai donc profité pour faire d'une pierre deux coups: coudre du chaud (utile) pour ma Joséphine et rendre ma copie du Défi 13.

Bon, quand on découvre le 12 qu'on est la veille du 13, on ne peut pas coudre une Victoria Street ou un tailleur pantalon Burda. On ne peut pas tricoter un Ishbel. On ne peut même pas crocheter un snooooood.

On peut faire ça (attention trèèèès vilaines photos):

Veste polaire & liberty

Une petite veste en polaire blanc cassé, bordée de biais Eloise prune et de petite dentelle du Bon Marché, assortie à l'ensemble cousu ici

Veste polaire & liberty (2)

Patron du manteau des Intemporels pour bébé, en taille 6 mois pour un 18 mois porté habituellement (normal).

Nouvelles étiquettes achetées ici.

Photos de la veste portée, by night bien sûr:

Veste portée (2)

Veste portée

Je pense en coudre une pour Louise, certainement en taille 1 an puisqu'elle porte maintenant du 4 ans..

 

Pour voir les oeuvres des autres participantes au Defi 13, rendez-vous ici!!

Et si le coeur vous en dit, rendez-vous ici pour un petit jeu:

A pois c'est tout


dimanche 27 novembre 2011

Liberty, baggy et vieilles dentelles (JRASM # 3)

Après la tenue bureau-compatible et la robe de cocktail, il fallait évidemment un ensemble casual wear pour Joséphine.

Pardon pour les photos prises sur une table ton sur ton, je devais être un peu fatiguée.

Vienne & baggy (6)

Vienne & baggy (7)

Vienne & pantalon

Vienne & baggy

Composé d'une tunique Vienne de C'est Dimanche, et d'un pantalon Citronille en 12 mois non retaillé = un pantalon ultra-baggy.

La question qui me revenait sans cesse à l'esprit en cousant ce pantalon et lorsque je l'ai essayé à Joséphine était "mais avec quoi Astrid Le Provost nourrit-elle ses enfants???".

Photo de l'ensemble porté pour bien apprécier la dimension baggy du pantalon:

Vienne & baggy (2)

Vienne & baggy (3)

Une Joséphine très à l'aise pour déménager très consciencieusement les affaires de sa soeur:

Vienne & baggy (4)

Vienne & baggy (5)

Fiche technique:

Tunique Vienne de C'est Dimanche en taille 18 mois, sans le petit plastron, ajout d'une petite dentelle écrue à l'encolure et à la base.

Liberty Eloise prune (je suis accro mais il m'en reste 2 mètres donc ça devrait aller), dentelle du Bon Marché.

Pantalon à taille élastiquée des Intemporels pour Bébé d'Astrid Le Provost, entièrement doublé, ajout de petites poches à rabats un peu ratées, inspirées de celles vues chez les P'tites Sapes.

Velours noisette Sacrés Coupons et doublure en coton ton sur ton (provenance oubliée).

Ajout d'un petit volant à la ceinture pour casser le côté gangsta rap assez prononcé du vêtement.

Je referme - temporairement - le volet garde-robe de Joséphine.

Grosse semaine en perspective: énorme Défi-jupe 2 heures avec Maleru pour lui prouver que je dis vrai, et un gros projet de robe japonaise (dans le texte - 2 heures rien que pour décalquer le patron, 1 heure 30 pour couper les pièces) dans un tissu de folie furieuse.

dimanche 23 octobre 2011

Béguin addict

Une addiction dont je souffre depuis l'hiver dernier, quand j'ai cousu pour Lou le petit chapeau du Chaperon Rouge selon Astrid Le Provost, en polaire doublé de Liberty Eloise prune (le chapeau est réversible):

Béguin addict (4)

Une forme très simple, 3 morceaux, pas de visière ou revers, et qui donne une petite frimousse charmante.

Pour cette nouvelle saison, je récidive, cette fois pour Jo, toujours en polaire et Liberty Eloise, toujours réversible, mais suivant le modèle du béguin des Intemporels pour Bébé (déjà cousu en version été).

J'ai rallongé la nuque en ajoutant une coulisse au bas du béguin pour le lien:

Béguin

Très bébés à la conquête de l'ouest américain:

Béguin addict (2)

Béguin addict (9)

Béguin addict (8)

Louise va chercher de l'eau au puits:

Béguin addict (6)

Joséphine nous prépare une tarte au potiron:

Béguin addict

Attention les filles, c'est bientôt Thanksgiving!!

Béguin addict (3)

Béguin addicts

Béguin addict (7)

Béguin addict (10)

(photos prises avant le baptême-de-marché-saint-pierre de Joséphine)

samedi 17 septembre 2011

Samedi matin

Les Journées du Patrimoine? On verra cela cet après-midi.

Bilan de la matinée:

1) Un facteur envoyé, semble-t-il, par Shaukat, apporte ça:

Shaukat delivery (2)

OMG, mais c'est bien du velours, là, sur le haut de la pile??? Les idées s'entrechoquent dans ma tête. J'espérais secrètement que Monsieur et Madame Shaukat auraient perdu ma commande..

2) On fait un peu de rangement

Avant de le remiser dans un carton (je sais je suis en retard, cela fait seulement quatre mois que sa propriétaire ne rentre plus dedans), voici un petit ensemble que j'avais cousu pour Joséphine, composé d'un cache-coeur des intemporels pour bébé, et d'un pantalon à taille élastiquée du même livre.

Cache-coeur et pantalon (3)

Cache-coeur et pantalon (2)

Fiche "technique" de cet ensemble simplissime:

Cache coeur: polaire écrue de chez Ma Petite Mercerie, biais en liberty Eloise prune, poignets et bas du vêtement laissés "à cru", ce qui convient parfaitement à cette matière.

Séquence émotion: j'ai commencé à coudre cette petite veste le 31 décembre, veille de la naissance de Joséphinette, et l'ai terminée à mon retour à la maison.

Pantalon: velours chocolat du Marché Saint-Pierre

Renseignements pris auprès du blog des fans de Citronille, j'avais élaboré un patron à mi-chemin entre le 3 mois et le 6 mois. J'ai ajouté une petite poche presque ronde avec un rappel du Liberty Eloise.

Joséphine, dès ses 2 mois, a beaucoup porté cet ensemble, chaud, confortable et pratique. Mais bizarrement je n'ai retrouvé aucune photo des petits vêtements portés car je suis une mère indigne qui ne prend pas son deuxième bébé en photo.

mercredi 3 août 2011

Souvenirs

A l'heure des bilans, quelques jours avant la première pause de la MAC depuis le début de sa carrière en octobre 2010 (oh quelle émotion), j'ai ressorti ma première couture japonaise, qui était aussi ma première couture pour moi.

Livre_64___blouse_B__2_

Avant ma rencontre (ou plutôt mon coup de foudre) avec la tunique 21 du livre 5 (je suis accro, accro, accro, et j'en ai encore une sur le feu)  il y avait la blouse B du livre 64. La B est mon ex en quelque sorte.

Comme tous les ex, La B a des défauts.

Son principal défaut: elle taille très large. Quand je l'ai cousue, c'était pour avoir une blouse de 8 mois de grossesse donc c'était plutôt une qualité.

Maintenant que Joséphine a 7 mois, il m'est difficile de porter cette B sans la ceinturer.

Autre défaut: l'encolure baille au dos. C'est peut-être parce que j'avais décidé de la creuser sur des conseils trouvés ici.

A l'époque je n'avais pas compris le truc des 10 cm à ajouter au milieu du patron des manches pour avoir un effet froncé (les japonaises nous tendent des pièges parfois), mais ce n'est pas plus mal...

Livre_64___blouse_B__4_

Détail de mes premières manches froncées (séquence nostalgie):

Livre_64___blouse_B__3_

Bon, malgré toute cette émotion, je me demande si cette grande B n'est pas vouée à devenir une petite 12 du livre 1...

Mais avec tous ses défauts, elle m'aura quand même permis de me lancer pour de bon dans la couture!

Bedankt la B!