lundi 21 mars 2016

Petite Veste de saison

Initialement je voulais coudre une robe fillette dans ce Liberty Eloise de dingue, d'un coloris exclusif de chez Lil Weasel, judicieusement appelé "Mésange" pour ses jolies petites touches de jaune je suppose.

Mais lorsque j'ai ouvert l'enveloppe qui le contenait, j'ai été frappée d'une révélation totalement égoïste.

Je me suis vue dedans.

Mais début mars, je n'avais pas envie d'un petit haut difficile à porter tout de suite, et je n'aime pas beaucoup porter de grandes pièces en liberty.

Et soudain, j'ai eu une seconde révélation. J'ai repensé à la magnifique Bernadette en Liberty matelassé d'Alice alias le Coussin du Singe. C'était décidé, je voulais une veste.

J'ai couru chez France Duval Stalla le vendredi soir dans l'espoir de trouver à sa boutique le patron Bernadette de République du Chiffon mais suis rentrée bredouille (c'est ça aussi, d'avoir deux ans de retard sur les sorties de patrons).

Comme il s'agissait d'une urgence absolue, je me suis donc contentée, encore une fois, de mon patron de veste japonaise, la veste F du Stylish Dress Book 3.

Allez, place aux photos:

Veste matelassée mésange (1)

Veste matelassée mésange (2)

Veste matelassée mésange (3)

Veste matelassée mésange (5)

Veste matelassée mésange (4)

Détails techniques

Veste F du Stylish Dress Book 3 de Yoshiko Tsukiori, dispo ici en anglais.

stylish-dress-book-volume-3-adult-s-couture

Taille 7, pour un 34/36, légèrement raccourcie y compris aux manches,.

Ajout d'une doublure (le modèle d'origine n'est pas doublé):

Veste matelassée mésange (6)

Liberty Eloise coloris mésange, imprimé exclusif Lil Weasel.

Doublure dans une chute de cette viscose marine cousette, assemblée suivant le formidable pas-à-pas de République du Chiffon.

Passepoil satin bleu nuit.

Précisions sur le Matelassage

J'ai intégralement matelassé le Liberty à l'aide du molleton thermocollant (fin) trouvé chez Fil 2000 pour coudre des pochettes Merci Giroflée.

Ci-dessous les étapes suivies pour ce matelassage:

- découper des rectangles de liberty correspondant, en un peu plus large, aux contours des pièces du patron.

- appliquer le thermocollant au fer, et laisser refroidir.

- tracer des lignes en biais à la craie de tailleur, les piquer conscienscieusement avant de tracer et piquer une autre série de lignes dans l'autre sens pour former les croisillons.

- découper les pièces du patron avant d'assembler la veste normalement.

(compter à peu près 3 heures pour le matelassage, avec du molleton thermocollant).

Posté par catreje à 12:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 14 mars 2016

Vieux patrons, nouveaux tissus

Il y a quelques mois j'ai eu la chance d'être invitée à une soirée organisée à Paris par Aniline et Made in me Couture.

Cette soirée m'avait permis de rencontrer l'adorable Caroline et de découvrir les magnifiques tissus proposés par sa jolie boutique de Clermont-Ferrand, Aniline, dont le fameux tissu doudoune, qui m'avait rendue complètement folle.

Pour le printemps, Caroline a prévu une nouvelle collection absolument canon (désolée Mr Lou&Jo, il n'y a pas d'autre mot), et m'a proposé de tester quelques jolis coupons parmi lesquels une merveilleuse cotonnade (mélange coton-viscose), traversée de fines rayures de lurex doré, et un tweed également orné de lurex, que je vous montre aujourd'hui. 

Lou&jo Aniline (11)

Ce tissu léger et souple (mais pas fuyant) m'a inspiré un petit haut vaporeux. J'ai repris un livre délaissé depuis longtemps ("Coton, Lin et Liberty" d'Astrid Le Provost), et jeté mon dévolu sur le petit haut à manches froncées. Sauf que je n'avais pas envie de fronces. 

Lou&jo Aniline (12)

Lou&jo Aniline (13)

Lou&jo Aniline (14)

Lou&jo Aniline (15)

J'ai donc assemblé mes pièces de tissus et utilisé mon mannequin pour former des plis à la place des fronces prévues par le patron.

Comme le tissu est très léger, j'ai doublé les pièces devant et dos, et bordé les petites manches et le bas d'un ourlet roulotté.

Et pour accompagner ce haut, j'ai cousu une petite veste en tweed également de chez Aniline.

Lou&jo Aniline (10)

 Lou&jo Aniline (8)

Lou&jo Aniline (4)

Lou&jo Aniline (5)

Comme son amie la cotonnade, ce tweed contient un fil de lurex qui le fait joliment briller (pas facile à restituer en photos).

J'ai ressorti mon patron chéri de veste toute simple, la veste F du Stylish Dress Book 3, déja cousue ici et ici (et une autre fois aussi, je vous montre bientôt). J'ai l'impression que c'est ma veste fétiche du mois de mars, allez savoir pourquoi. 

Lou&jo Aniline (6)

Lou&jo Aniline (7)

Lou&jo Aniline (1)

Détails techniques

♥ Petit haut à manches froncées, issu du livre "Coton, Lin et Liberty" d'Astrid Le Provost.

Fronces remplacées par les plis.

Tissu coton et viscose blanc cassé avec fil de lurex doré, Aniline.

J'aime beaucoup ce petit haut, je sais que je le porterai beaucoup au printemps et en été, avec mon éternel uniforme slim-ballerines et une petite veste en tweed ou en jacquard ;)

♥ Veste F du Stylish Dress Book 3 de Yoshiko Tsukiori, dispo ici en anglais (perso je l'ai en japonais).

Taille 7, sans modification, pour un 34/36 (je ne l'ai pas doublée et le tissu est très souple, donc la taille 7 était suffisante).

Tweed de coton et lurex rayé, Aniline.

Passepoil doré très pâle (à la limite de l'argenté), et biais noir bordant les parementures, Fil 2000.

Et merci, merci à ma photographe officielle!

 Lou&jo Aniline (2)

A bientôt, avec une autre petite veste F ;)

 

lundi 30 mars 2015

Petites vestes japonaises

Depuis mon cri d'amour pour la couture japonaise, la passion est restée intacte.

J'ai entretenu la flamme, jour après jour.

Et ce sont naturellement mes livres japonais, traduits ou pas, que j'ai sortis du placard pour commencer à préparer mes petits habits de printemps.

Alors voici deux petites vestes, de forme toute simple (japonaise en fait), non doublées.

Veste marinière

Tout d'abord, j'ai repris le patron de la veste N du Stylish Dress Book 3, que j'ai cousue cette fois dans un formidable jacquard rayé, en coton et lurex. 

Veste F (5)

Veste F (6)

Kilomètres de Biais, merci Fil 7000:

Veste F (7)

Veste F

Veste F (1)

Vraiment confortable tout en étant bureau-compatible, quand je la porte je peux même faire semblant de jardiner (comment cela, ce n'est pas crédible?):

Veste F (2)

Ou faire mine d'emprunter le vélo d'un proche:

Veste F (4)

Comme le tissu est très souple, j'ai entoilé tout ce qui pouvait l'être (parementures évidemment, mais aussi l'ourlet, et les bords des demi-devants.

Pour twister la veste dont la forme est quand même très simple, j'ai ajouté un passepoil fuchsia, dont j'ai aussi agrémenté la petite poche plaquée.

Détails techniques

Veste F du Stylish Dress Book 3

Taille 7, sans modification, pour un 34/36 (je ne l'ai pas doublée et le tissu est très souple, donc la taille 7 était suffisante)

Jacquard de coton et lurex rayé de chez tissus.net

Vraiment dommage mais les photos ne permettent pas d'apprécier le côté scintillant du tissu, pourtant bien présent sans effet bling bling pour autant.

veste F (8)

Parementures et ourlets (y compris de manches) bordés de biais fuchsia. Comme la veste n'est pas doublée et que le tissu s'effilochait un peu, il a fallu soigner les finitions intérieures.

Passepoil Fil 7000

Veste de diva

Après cette petite veste rayée, j'ai eu envie d'essayer une autre veste japonaise, la veste N comme Nina, du livre traduit en français sous le titre "Exclusivement Féminin".

J'ai cousu cette veste lors d'un weekend de duo couture avec ma chère Mouette.   

Veste Nina (1)

Veste Nina (2)

Veste Nina (4)

veste N (6)

veste N (10)

Non, Claude François et Cléopâtre n'ont pas eu de fille ensemble. Je me suis simplement cousu une veste japonaise blanche avec une tresse dorée autour.

J'avais envie d'une petite veste blanche, car j'en ai une que je porte tout le temps en été (et j'en avais une que j'ai perdue à un mariage pffff).

Dans le livre, cette veste est ornée d'une tresse réalisée dans des bandes coupées dans le tissu principal. Ce détail m'a rappelé qu'il y a quelques années, mon amie Maryse m'avait offert pour mon anniversaire un assortiment de goodies de mercerie, parmi lesquels une tresse rose pâle et dorée.

Veste Nina (5)

Voilà, la tresse de ma chère Maryse venait de trouver un job.

Détails techniques

Veste N du livre "Exclusivement Féminin"

Taille 7, sans modification, pour un 34/36 (pareil que pour la veste ci-dessus, je ne l'ai pas doublée et le tissu est souple, donc la taille 7 était suffisante).

Gabardine souple blanc achetée Sacrés Coupons.

Parementures bordées de biais blanc.

 

lundi 2 mars 2015

Back to basics

Quand j'ai commencé à coudre il y a 4 ans, les patrons indépendants étaient très peu nombreux. Je me souviens seulement des patrons Citronille et de ceux de Vanessa Pouzet dont j'ai été la cliente bien avant de découvrir que nous étions aussi voisines.

Brrrref, c'était le Moyen Age.

Et au Moyen Age, nous cousions japonais. A l'époque la plupart des livres n'étaient même pas traduits. Mais ce n'était pas grave. Les couturières du dimanche étaient des dingues, des malades, elles étaient motivées, elles décryptaient les pages, décalquaient les patrons entremêlés sur les planches, et appelaient les modèles par leur lettre (genre "je me suis cousu la robe T du Stylish Dress Book 1" - et ouais!).

Que de souvenirs sur le blog collectif des japan couture addicts (je vais pleurer si ça continue). D'ailleurs à l'époque certaines couturières amatrices devenues "créatrices" indépendantes y postaient leurs petites réalisations artisanales, en toute simplicité.

Les schémas étaient limpides, il n'y avait jamais de coquilles dans les patrons, et on pouvait choisir de remplacer une manche par une autre, car beaucoup de pièces étaient compatibles entre elles. C'était hyper formateur pour les novices toutes isolées dans mon genre.

Bien sûr ils taillaient souvent large mais c'était devenu un jeu de "réduire l'ampleur", souvent court aussi mais personnellement je m'en moque.

Et puis les patrons "indépendants", les "indie patterns oh yeah" sont arrivés, j'en ai consommé pas mal et j'ai été ravie de certains, et je continuerai évidemment de façon raisonnable.

Mais bon. Des patrons .pdf avec parfois 50 feuilles à scotcher, souvent un patron quasiment pour le prix d'un livre japonais qui en contient 25, des patrons dont je me dis après les avoir découpés que j'aurais pu trouver l'équivalent dans mon stock de Burda/Ottobre, ou pire, les dessiner moi même.

J'en ai même acheté qui auraient été copiés par leur auteur directement sur des planches japonaises.

Toute cette prose fluviale pour dire que j'ai renoué avec mes ex japonais.

And I liked it.

Cardi matelassé jap (1)

Au mois de janvier je suis allée au déstockage de tissus dans la boutique Agnès B de la rue du Jour à Paris. J'en suis ressortie avec deux coupons.

En quittant la boutique, les petits cardigans emblématiques de la marque m'ont vraiment fait de l'oeil. J'ai résisté en fermant les yeux et en pensant très fort à mes impôts mes enfants ma surjeteuse.

Bref, je ne suis qu'une vilaine copieuse.

Cardi matelassé jap (5)

Cardi matelassé jap (4)

Cardi matelassé jap (7)

Cardi matelassé jap (3)

Détails techniques

Veste F du Stylish Dress Book 3 de Yoshiko Tsukiori, traduit depuis en français sous le titre "Robes, Blouses et Cie", actuellement en rupture de stock mais dispo en anglais ici.

Taille 7.

Aucune modification si ce n'est d'élargir le devant (et la parementure) de deux centimètres pour pouvoir la fermer.

Tissu matelassé Cousette.

Pressions nacre à poser au marteau (ma fille Jo qui a assisté à la scène était choquée par cette technique) achetées chez Modes et Travaux (Coupons de Saint Pierre).

C'est chouette, il va avec tout.

Cardi matelassé jap (6)

Jupe

(mini jupe, patron de la Sister mini de Vanessa Pouzet, modifié cette fois pour avoir un zip invisible sur le côté, jacquard Pretty Mercerie)

Seule photo disponible de la jupe portée:

Sister mini modifiée

Filette de katran patron maison, robe vintage octobre 2012.