samedi 30 juillet 2011

Survivor

Il faudrait l'écrire sur les machines à coudre et les paquets d'aiguilles.

Sur les couvertures des livres de couture aussi.

Coudre est nocif/tue/est mauvais pour les femmes enceintes ou pas/provoque des maladies.

J'en ai fait les frais cette semaine.

Cette H a failli ne jamais voir le jour. L'Enfant en est consciente, elle a failli perdre sa mère, sacrifiée sur l'autel du livre 64:

H_lin_blanc__3_

Tout avait bien commencé. Un projet de H d'été, courte et légère, totalement différente de celle, chaude, et laaaarge, cousue cet hiver pendant l'interminable attente de Mademoiselle Joséphine.

Une H en lin blanc, sans fronces au dos, et quelques une devant, réalisée tout bien comme il faut avec des empiècements entoilés à la japonaise.

Oui mais à trop réduire le corps, il aurait fallu penser à réduire aussi les bretelles, ce que j'ai allègrement oublié dans un premier temps.

Mon ami le découseur, appelé à la rescousse, a eu beaucoup de travail pour transformer des manches de Goldorak en petites manches normales d'une H normale.

H_lin_blanc__2_

Il y est parvenu, sans dommage pour lui.

On ne peut pas en dire autant de la couturière qui, à bout de forces, a dû lacher son ouvrage quelque temps et garder le lit pour sauver sa peau.

Admirez ce teint de porcelaine, qui se marie si bien avec du lin blanc (hum hum): 

H_lin_blanc_5

H_lin_blanc

H_lin_blanc__4_

Bon, ça valait la peine. Avec ses manches réduites en largeur et en longueur, elle est agréable à porter et correspond à mon idée de départ.

La prochaine sera cousue en deux heures!

Posté par catreje à 11:43 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,