- Attention post trèès long pouvant justifier la prise d'une demi-journée RTT -

Joséphine, tellement sportive qu'elle pourrait presque participer au Jeux Olympiques dès cette année, a besoin de vêtements pratiques et robustes.

Exit donc les pantalons rose pâle (pas robustes), les robettes pleines de fronces, et les pyjamas en une pièce à pieds intégrés (pas pratiques).

Je lui compose peu à peu une petite garde-robe adaptée, toute simple, dans laquelle on trouve désormais:

Salopette Maxime de Citronille

Maxime (3)

Une petite salopette toute simple à coudre, dont j'avais lu sur le blog des addicts qu'elle taillait large. J'ai donc adapté le patron, en faisant un mix du 12/18 mois et du 2 ans.

Je l'ai raccourcie de 10cm (je ne voulais ni de la version barboteuse ni de la version longue).

Ce qui donne:

Maxime (2)

Maxime malmenée par sa propriétaire:

Maxime (5)

Maxime (6)

Flagrant délit de tentative de fugue (on ne les compte plus):

Maxime

Message important: si vous apercevez une fille d'environ 83 cm se promenant toute seule dans votre ville, un sac sur le dos et un sourire aux lèvres (le bonheur d'avoir enfin semé ses parents) disant souvent les mots "regarde!!" et "bye bye", envoyez-moi un message en utilisant la rubrique "contactez l'auteur" du blog, ou composez le numéro de téléphone gravé sur son bracelet.

Fiche technique:

Modèle Maxime de Citronille. Qui dit Citronille dit infinis calculs savants pour réduire la largeur, conserver la longueur, enlever 2 cm par-ci, se forcer à faire des marges de couture de 3 cm.

Résultat: ça peut aller, mais la prochaine fois, je rognerai un peu l'arrondi au niveau des hanches, pour éviter l'effet légèrement culotte de cheval pantalon d'équitation.

Tissu crash test coton fleuri Modes & Travaux et doublure en drap blanc La Redoute à réserver impérativement aux doublures.

Croquet bleu marine, boutons de ma mercière locale (car j'en ai une désormais).

Ensemble jean et Liberty

Vienne Betsy bleu3

Plutôt qu'une robette en liberty toute fragile, j'ai préféré coudre un petit haut qui sera associé à un short ou à un jean robuste.

Une fois de plus, j'ai jeté mon dévolu sur le patron Vienne de C'est Dimanche, dont j'ai raccourci et élastiqué les manches pour un effet "ballon".

Vienne Betsy bleu2

Vienne Betsy bleu

Pour accompagner ce petit haut, un pantacourt des intemporels pour bébé, en jean très souple:

Pantalon jean 1

Pantalon jean 3

Poches au dos, ornées d'un petit croquet rose et doublées de liberty Betsy bleu, détail totalement invisible de l'extérieur (qui me permet de vous montrer mon vernis Essie Russian Roulette):

Pantalon jean 2

La tenue:

Vienne Betsy & pantalon

La tenue portée (suite à la pétition qui circule au sujet de mon dernier billet, honteusement publié SANS photo du vêtement porté, j'ai décidé de faire le maximum pour me racheter):

Vienne Betsy portée7

Vienne Betsy portée

(Joséphine au nessaurant resto, pose décontractée, profite de ses habits confortables)

Vienne Betsy portée3

(photos floues qui attestent de la personnalité survoltée du mannequin)

Vienne Betsy portée4

(une pensée pour ce pauvre Peter Rabbitt)

Vienne Betsy portée6

(tentative de fugue par l'arrière du véhicule, fort heureusement, c'était Louise qui conduisait grâce au deuxième volant)

Vienne Betsy portée 8

(tentative de fugue classique - j'ai l'impression qu'elle est droitière, non?)

Fiche technique:

Rien de technique, Vienne de C'est Dimanche, taille 2 ans, rallongée de quelques centimètres avec le secret espoir qu'elle puisse être portée encore en 2013.

Manches raccourcies et élastiquées.

Liberty Betsy bleu totalement hasbeen (il n'est ni turquoise ni rose ni même surteint) que j'adore pourtant.

Petit noeud pour distinguer le devant (dans le cadre de la charte européenne "Vêtement Papacompatible).

Pantacourt des Intemporels pour Bébé d'Astrid Le Provost en taille 18 mois. Bas élastiqués.

Tissu jean acheté chez Cousette.

Pyjama tout simple

pyjama Vienne 5

Trois ans ininterrompus de pyjamas à pieds m'ont épuisée. Je n'en puis plus, Joséphine non plus. Même après le bain, elle a besoin de conduire sa voiture, de faire des fugues et de courir très vite lorsqu'elle chaparde un jouet de sa soeur.

Voici un petit pyjama confortable en deux pièces, qui ne révolutionnera pas la Blogaux couture, mais qui respecte le cahier des charges joséphinien.

Il est basé exactement sur les mêmes modèles que l'ensemble jean et liberty ci-dessus.

Vienne de C'est Dimanche, toujours à manches courtes, mais non élastiquées:

pyjama Vienne 4Pantacourt des Intemporels pour Bébé:

pyjama Vienne

Fiche technique:

Néant/Voir ci-dessus.

Piqué de coton Coupons de Saint-Pierre, biais Eloise bleu.

Pas de photos du pyjama porté, sorry, il fait trop froid et de toute façon Joséphine refuse de poser en vêtement de nuit.

Le soir elle est trop fatiguée.

Bye bye