En 2010, j'ai commencé à coudre alors que j'attendais ma deuxième fillette. J'avais commencé par quelques gigoteuses et tuniques élastiquées pour ma "grande" de même pas 18 mois, et j'ai très vite compris que ce nouveau hobby pourrait me rendre des services quant à ma propre garde robe.

J'ai alors découvert les patrons japonais si amples et froncés que même enceinte, je devais les réduire un peu pour arriver à la bonne taille.

En 2016, après avoir bien pris le temps de la réflexion, jeté mes vêtements de grossesse 2008-2010, et constaté que mes filles étaient à présent parfaitement autonomes, j'attends un nouveau bébé et mes goûts en matière de vêtements de grossesse ont changé (il faut dire que le choix de patrons et de matières s'est considérablement étoffé).

Collage

Pour cet été qui correspondait au deuxième trimestre, je n'ai pas cousu des milliers de choses mais j'ai essayé:

- d'éviter les coupes qui font trop ressortir le ventre à mon goût

- que toutes les pièces aillent à peu près les unes avec les autres

- que les "bas" puissent m'accompagner jusqu'à l'automne

- que les vêtements soient facilement réexploitables en vêtements normaux pour l'été prochain, moyennant un minimum de retouches.

Aujourd'hui je vous montre ce que j'ai cousu en m'aidant de ma découverte du moment: l'élastique.

Allez, place aux images (NDLR: les photos n'ont pas toutes été prises au même moment cet été, d'où quelques variations morphologiques un peu en désordre).

 

♥ Top Brigitte 1 ♥

Au départ ce petit haut était une robe Brigitte de République de Chiffon, ultra simplifiée (suppression du boutonnage, de la fermeture éclair, de la taille froncée, des ailerons), cousue dans une viscose parfaite de chez Aniline.

J'ai tenté de la porter avec une ceinture mais j'avais tellement simplifié le patron que la robe n'avait plus d'intérêt.

Un beau jour de juillet, j'ai simplement coupé le bas et glissé un élastique souple dans le rentré d'ourlet.

L'été prochain je compte supprimer l'élastique et reporter le top, le bas rentré dans un pantalon ou une jupe.

Cet été j'ai pu porter ce petit haut en toutes occasions cet été (au bord de la mer, en ville, au bureau):

IMG_7600IMG_7627IMG_7630

(jupe à taille élastiquée présentée ci-dessous, sac homemade que je n'ai pas quitté de l'été, cousu dans la super suédine des Coupons de Saint Pierre)

Top Brigitte et short châtaigne (1)Brigitte top

La viscose est douce et légère, se froisse peu et sèche vite, autant dire que je l'ai porté trèès trèès souvent.

Détails techniques:

Patron de départ: robe Brigitte de République de Chiffon, ultra simplifiée (suppression du boutonnage, de la fermeture éclair, de la taille froncée, des ailerons), raccourcie en top, élastiqué à la base.

Fermé par une bride au dos.

Viscose fleurie Aniline.

 Short Châtaigne ♥

Pour le bas de cette tenue j'ai cousu l'indispensable de toute femme enceinte couturière qui se respecte: le short châtaigne.

J'allais suivre à la lettre le très bon tuto d'une Parisienne en Helvétie, quand soudain, avant d'assembler la ceinture haute en jersey, j'ai repensé à mon stock d'élastiques. Il faut dire que pour un short d'été je n'avais pas hyper envie d'un haut bandeau en jersey.

J'ai donc simplement piqué au point zigzag un élastique plat de 6 cm, sur la base du short (cousu sans fermeture éclait, donc).

Top Brigitte et short châtaigne (4)

Le résultat est hyper confortable, je suis ravie (photos prises mi-juillet mais à la fin août j'y suis toujours super à l'aise, je pense même qu'il fera l'affaire à l'automne avec un collant).

Top Brigitte et short châtaigne (2)

Top Brigitte et short châtaigne (3)

Détails techniques:

Patron de départ: short Châtaigne de Deer and Doe.

J'ai pris ma taille habituelle chez cette marque.

Suppression de la fermeture éclair et de la ceinture, suppression de la forme "en pointe" à la jonction short/ceinture, ceinture en tissu remplacée par un élastique plat de 6 cm de large (longueur mesuré directement sur moi à l'endroit ou se place le short, c'est-à-dire taille basse).

Satin de coton stretch les Coupons de Saint-Pierre (parfait pour ce patron!). 

♥ Top Brigitte 2 et Jupes à taille élastiquée ♥

Ayant découvert avec mon short chataigne les vertus de l'élastique plat sur la garde robe de la femme enceinte, j'ai investi chez Rascol dans un stock de jolis élastiques plats (5cm ou 2,5 cm, tous canons) bien colorés.

IMG_3447

(ceci n'est pas un billet sponsorisé - je le déplore)

Je suis un peu devenue accro mais j'ai réussi à ne coudre que deux jupes..

Voici la première, en crêpe noir, accompagné de mon deuxième top "Brigitte".

Jupes élastiquées (2)Brigitte et jupe élastique (4) Brigitte et jupe élastique (1)Brigitte et jupe élastique (2)
Zoom sur Brigitte 2:

Blue skirt & top brigitte (1)

Détails techniques:

Petit haut

Comme ci-dessus, issu du patron de robe Brigitte de République du Chiffon.

Viscose Bennytex.

Jupe

Un rectangle de 110cm de large, cousu au dos, surjeté à la ceinture avant de piquer l'élastique au point zigzag.

Crêpe noir Un Chat sur un Fil.

Elastique plat Rascol.

Il faut bien tirer sur l'élastique au moment de le piquer sur le tissu.

J'y suis allée un peu à l'aventure (et ça a fonctionné) mais Maggot a fait un joli tuto pour expliquer sa technique.

Evidemment il m'a fallu une seconde jupe dans un tissu différent.

Blue skirt (2)

Blue skirt (3)

Elle est coupée dans un tencel (bleu jean) souple, doux et fluide en provenance des Coupons de Saint Pierre(plusieurs coloris et imprimés sont disponibles).

La voici portée avec Brigitte 2, qui comme sa soeur s'immisce vraiment partout:

Blue skirt & top brigitte (4)Blue skirt & top brigitte (2)Blue skirt (1)Le tissu étant assez fin je l'ai cousu en double épaisseur. La doublure est simplement roulottée à la surjeteuse.

Blue Skirt

Et elle aussi je l'ai portée tout l'été et je pense qu'elle m'accompagnera jusqu'au bout avec de bons collants et des pulls.

Objectif atteint avec ces 5 vêtements tous hyper confortables et pratiques, faciles à associer les uns aux autres, et donc énormément portés ensemble ou séparément (minute d'auto-satisfaction intense).

A bientôt pour la suite (et fin) du dressing estival (avec cette fois des fronces à gogo).

Allez, bonne rentrée à toutes!!